Accessoires

L’accessoire indispensable : les bâtons!

C’est admis, si le parcours est engagé, les batons sont conseillés. Alors si vous êtes comme moi et que vous allez encore moins courir que la plupart des coureurs de milieu de peloton, ils sont clairement indispensables!

On peut distinguer les pliables, les télescopiques et les monobrins. Avec mon poids, j’opte pour les monobrins car ils sont plus solides. L’inconvénient c’est qu’ils sont plus encombrants et dans les passages vraiment engagés ou il faut s’aider des mains, vous allez prendre plus de temps.

Mais vu que je suis lanterne rouge, je ne gène personne! 🙂

Je les utilise même parfois sur le plat en cas de coup de mou, pour garder le rythme.

Quelle taille?

2/3 de votre taille. Pour moi, 180cm x 2/3 = batons de 120cm.

Gantelets ou pas gantelets?

Les gantelets sont un bonus par rapport aux simples dragonnes car il permettent un bon retour du bâton dans la main. Vous en trouverez avec gantelets ou avec dragonnes selon ce que vous préférez.

Comment ça marche?

Parce qu’une image vaut 1000 mots, je vous conseille tout particulièrement cette vidéo :

Attention dans cette vidéo, ils ne mentionnent pas que la dragonne/le gantelet doit impérativement être enlevé en descente. Ceci pour éviter une blessure stupide (luxation/entorse du poignet/épaule).

Buff :

Utilisé par canicule ou par temps froid, le buff est votre ami! J’ai reçu le mien sur une course, si vous n’en avez pas il y en a des pas chers à D4.

Casquette :

Plutôt visière pour moi, ajoutée au dessus du Buff quand il fait chaud.
Je préfère combiner buff+visière car le buff protège mieux mes (protubérantes) oreilles et est plus facile à humidifier qu’une casquette (ou en tout cas retient mieux l’eau fraîche) au passage d’une source.

 

Publicités